Parlons d'autonomie réduite...

Un point de vocabulaire...

Dans notre société actuelle parler d'une personne handicapée en utilisant le mot "handicapée" est assez mal perçue... On préfère dire "personne à mobilité réduite". Or en y réfléchissant ce terme est beaucoup trop restrictif. En effet certains handicaps n'ont aucun impact sur la mobilité d'une personne. Un exemple très simple : un diabétique, hormis son problème de glycémie est une personne qui se déplace normalement.

Quel terme serait mieux appropié ?

Parlons d'autonomie réduite

La notion d'autonomie est la faculté d'une personne à s'assumer toute seule dans un environement dit "normal". C'est pourquoi une personne souffrant d'un handicap à besoin d'une aide extérieure. Cette aide peut être : humaine, technique ou médicamenteuse. Ainsi la notion d'autonomie réduite introduit l'idée que même si la mobilité est normale, l'autonomie, elle peut être affectée par le handicap.
Notre diabétique dépend de la dose d'insuline qu'il ajoute artificièlement. Et si justement il n'a pas sa dose, les conséquences ne tardent pas à se manifester. C'est donc bien l'autonomie et non la mobilité qui est touchée par le handicap.

Ainsi, sur notre WebZine nous remplacerons "mobilité réduite" par autonomie réduite

Mots-clés: vocabulaire