Vous êtes différent ?... Nous aussi !...

Proposer une video

Notre magazine en ligne héberge ses propres vidéos afin de limiter la publicité non solicitée. Toutefois il nous arrive d'utiliser les services de Vimeo / You Tube / Dailymotion pour diffuser vos vidéos, dans ce cas nous vous demandons d'être vigilants quant au type de publicité qui s'affiche sur vos productions.

Respectons les droits d'auteur !
Toute vidéo ne respectant pas le travail des auteurs, scénaristes et compositeurs sera immédiatement supprimée...

En matière de filmographie le respect des droits d'auteur est assez simple. D'une manière générale la création d'une vidéo demande de disposer des droits de reproduction et de diffusion pour :

  • Les acteurs présents dans votre clip
  • Les éléments graphiques présents dans votre clip
  • Les photographies utilisées dans votre clip
  • Les slogans ou citations utilisés dans votre composition
  • La musique ou les dialogues de votre film

Citons pour exemple :
pour le financement du film "AVATAR" de James Cameron sorti en 2009, 237 000 000 $ ont été nécessaire dont une grande partie a servie aux réglements des différents droits d'auteur :

  • Le scénario du film rappelle la trame du roman "Danse avec les loups" écrit en 1988 par Michael Blake. Aussi le studio a signé avec l'auteur un droit d'adaptation.
  • La musique originale du film composée par James Horner, mort en 2015, n'est toujours pas libre de droit. Même si la réalisation est propre au film, les studios de James Cameron continuent de verser à la famille les droits de diffusion.

C'est la différence entre DOMAINE PUBLIC et LICENCE PROPRIETAIRE, aussi à moins de faire tout vous-même (images, sons et scénario) ou à partir d'éléments relevant du domaine public, votre vidéo à obligatoirement besoin d'autorisations spécifiques, même pour être diffusée sur notre magazine en ligne.

En cas de doute notre rédaction se tient à votre disposition pour vérifier avec vous la conformité de votre vidéo. Nous vous rappelons que vous êtes responsables du contenu que vous diffusez aussi assurez vous d'être en règle avec la leglisation en vigeur pour ne pas risquer une poursuite judiciaire.