Professionnels

L'ARAMAV

L'ARAMAV une institution innovante...

L'ARAMAV est une association loi 1901 dont le but premier et principal est la gestion d'un SSR DV (Soins de Suite et de Réadaptation pour adultes Déficients Visuels). A ce titre, l'établissement dispose de 20 lits en hospitalisation complète et 2 places en hospitalisation de jour. Les séjours pris en charge par les caisses de sécurité sociale sont d'une durée de 1 à 6 mois en fonction de la pathologie du patient. Ils s'adressent aussi bien à des patients aveugles que malvoyants. L'ARAMAV accueille également les personnes déficientes visuelles cérébrolésées, polyhandicapées ou encore atteintes du syndrome de Usher (surdicité). Le recrutement des patients est national.

Par ailleurs, l'ARAMAV développe plusieurs projets de recherche clinique en lien étroit avec le CHU de Nîmes et à ce titre, participe au développement de l'implant de vision artificielle.

Clinique de rééducation fonctionnelle pour déficients visuels

Située au cœur de la garrigue nîmoise, à cinq minutes du centre ville, la clinique est un lieu agréable car sa situation géographique offre tous les avantages de la nature et de la vie urbaine.
Organisation de la clinique :

  • 20 chambres individuelles dont 2 chambres adaptées pour personne à mobilité réduite
  • un salon
  • une salle de restauration
  • une buanderie
  • des locaux de rééducation et des bureaux administratifs
  • une salle de recherche

L’ARAMAV propose des séjours de rééducation individualisés. La prise en charge globale de la personne est fonction d’une prescription médicale et d’indications thérapeutiques. Ces séjours permettent d’acquérir ou de retrouver un maximum d’autonomie dans la vie quotidienne. Pour cela l'établissement dispose de 4 unités fonctionnelles :

  • UNITE D’ORTHOPTIE
  • UNITE D’ERGOTHERAPIE
  • UNITE DE PSYCHOMOTRICITE
  • UNITE DE SOINS & D'ACCOMPAGNEMENT

L’objectif de cette prise en charge pluridisciplinaire est de permettre aux personnes déficientes visuelles de développer et optimiser leurs possibilités personnelles et de favoriser leur réinsertion familiale, sociale et éventuellement professionnelle

LA RECHERCHE AU SERVICE DE LA VISION

Si nous vous présentons dans notre webzine cette institution c'est parce qu'elle s'inscrit dans une démarche permanente d'amélioration de l'autonomie de ses patients et développe des projets de recherche
En effet, l'ARAMAV participe activement à 5 programmes de recherche et développement qui visent à appréhender des solutions techniques et innovantes :

• PHRC : BILAN 13/30

Ce bilan est un outil de mesures de l’autonomie et de la satisfaction de la qualité de vie des personnes déficientes visuelles adultes. Il a fait l’objet d’un PHRC qui a été mené en collaboration avec le CHU de Nîmes.

L’outil qui en résulte va permettre d’aider les professionnels à identifier les incapacités des patients au travers des AVQ, d’orienter leurs interventions professionnelles, d’objectiver et de quantifier la progression de la prise en charge et de faire prendre conscience aux patients de leur degré de dépendance et des items à améliorer pour une meilleure qualité de vie

• AUREVI : EMA – ARAMAV

Réalisation d’une aide technique visant à apporter une assistance dans les activités de vie quotidienne et en particulier dans les déplacements. Dispositif basé sur les technologies de la réalité virtuelle destiné à permettre de créer une interface entre le patient et le milieu extérieur en fournissant une image de l’environnement avec un contrôle complet de la luminosité, des couleurs, des contrastes, du champ de vision…

• PHRIP ECVS
(Evaluation Champ Visuel au Sol) : Etude Multicentrique (HDJ Baudin – ARAMAV – CRBV – A. Mathis – CRDV)

Cette étude permettra de déterminer, l’impact d’une évaluation du champ visuel au sol par rapport à une prise en charge sans ECVS, sur l’évolution de la capacité des patients à détecter des obstacles à la marche.

• VIRARE

Développement en réalité virtuelle d’un environnement intérieur (cuisine) et d’un parcours extérieur (traversée de passage piéton, évitement d’obstacles..) comme interfaces thérapeutiques. L’étude VIRARE se décompose en 3 étapes. La première VIRARE 1 va évaluer la tolérance de la réalité virtuelle chez le sujet malvoyant, la deuxième étape VIRARE 2 permettra d’évaluer la pertinence de l’utilisation de la réalité virtuelle dans l’évaluation de l’adaptation du sujet malvoyant à son déficit visuel. La troisième étape VIRARE 3 comparera la rééducation assistée par la réalité virtuelle à la rééducation classique.

• IRIS 2 : PIXIUM - ARAMAV

Compensation pour la cécité avec le système d'implant rétinien intelligent (IRIS V2) chez les patients atteints de dystrophie rétinienne. Cette étude évalue la sécurité et l'efficacité du système d'implants rétiniens intelligents (IRIS V2). Deux patients ont été recrutés pour ce programme. Ils ont été implantés au CHU de Nîmes et sont en cours de tests à la clinique ARAMAV.